Visuel Contractions 8 - petit.JPG

ON NOUS MARCHE SUR LES FLEURS

SPECTACLES

 
PRESENTATION

On Nous Marche Sur les Fleurs poursuit une démarche complémentaire de création artistique autour d’écritures contemporaines, et de projets spécifiques co-construits avec divers publics.

Chaque projet, impulsé par les comédiennes Maud Ivanoff et Emilie Wiest, nourrit cette réflexion intime et collective : « ma place dans la Cité » à travers deux axes : questionner les problématiques sociétales contemporaines et bousculer les frontières acteurs/spectateurs. En salle (Contractions de Mike Bartlett et Judith aussi de Pierre-Luc Lasalle mise en scène par Manuel Bertrand). En tri-frontal intimiste (Stabat Mater Furiosa, duo voix/violonde J-P Siméon, mise en scène Émilie Wiest). En petite jauge bord plateau (La P’tite Reine des Neiges, d’après Andersen, mise en scène Manuel Bertrand). En camionnette (Les Filles du camion, auteurs pluriels, mise en scène T Jozé). In situ (performances improvisées en rue, écoles,…)

Elles partagent une approche précise et sensorielle du jeu d’acteur, un plaisir de la langue contemporaine et la nécessité d’un ici et maintenant avec le public.

 

MAUD IVANOFF

COMÉDIENNE

Née en 1978, elle commence sa formation de comédienne, parallèlement à sa maîtrise de Lettres Modernes à l’AIT de Blanche Salant, puis à plein temps aux Enfants Terribles. Elle crée avec Emilie Wiest la Cie Les Trois temps en 2003, avec laquelle elles présentent plusieurs créations d’auteurs contemporains: Stabat Mater Furiosa (de J-P Siméon), Le Nautilus, monologues en camionnettes pour 2 personnes (treize auteurs ; tournée 2008-14), Et si je t’aime, d’après N. Renaude (mise en scène Maxime Leroux), et 3 spectacles jeune public. Par ailleurs elle a travaillé, entre autres, sous la direction de Christophe Cagnolari (Macbeth Variation, D’où, A peine une sensation), Thierry Jozé (La demande en mariage), Delphine Branger (La Jeune fille, le diable et le moulin), Hélène Zidi. Son travail s’oriente également vers l’improvisation théâtrale et vocale, avec l’ensemble pluridisciplinaire Anitya, la Cie chorégraphique "Les Ouvreurs de possible", ou le collectif "Up". À l’écran, elle apparaît dans divers courts et longs métrages, pubs, films. Elle a travaillé avec Alain Corneau, Grégory Tudela, Olivier Venturini, Sébastien Cirade, Virginie Wagon, Séverine Mathieu et Jean-Marc Gosse. Parallèlement, elle considère la pédagogie comme un aspect indissociable de son art : comment par la pratique de cet art, questionner le monde et sa place dans ce monde, avec une approche plus sensorielle, émotive et corporelle. Elle encadre de nombreux ateliers en milieux scolaires, propose des stages d’improvisation, des stages “voix” pour adultes (INA), etc. Elle pratique également le théâtre-forum depuis 2010. 

EMILIE WIEST

COMÉDIENNE

Née en 1979 en Alsace, Emilie Wiest rejoint Paris en 2000 pour faire ses classes à l’Ecole les Enfants Terribles où elle croise notamment Maxime Leroux et Maud Ivanoff.

Elle travaillera plusieurs fois sous la direction du premier. Elle créera une compagnie avec la deuxième. La Compagnie Les Trois Temps lui permet d’expérimenter de bien drôles d’objet théâtraux dont le Nautilus, une camionnette de 1962 accueillant 2 spectateurs à la fois pour des monologues de 10 minutes...

Emilie joue sur scène dans une grande variété de registre (théâtre contemporain, engagé, comédie, jeune public) : on la voit notamment dans Violette sur la Terre, de C. Fréchette, mis en scène par M. Leroux, La véritable histoire de l’assassinat du dernier pistoléro, de et mis en scène par M. Bertrand, Made in China, mis en scène par D. Kerckaert.

Elle tourne régulièrement pour le cinéma (Pas son genre de Lucas Belvaux, La Désintégration de Philippe Faucon), la télé (Les petits meurtres d’Agatha Christie). Elle enregistre des voix off, des livres audio (La mare au diable). Elle met en scène (À tous ceux qui, de N. Renaude, Stabat Mater Furiosa, de JP Siméon). Elle enseigne sa discipline auprès de nombreux publics, notamment des amateurs, des personnes handicapées, des entreprises.

Les rencontres et le croisement des univers sont pour elle l’un des moteurs les plus enrichissants de son parcours.

LA POULIE PRODUCTION - La Fabrique de Théâtre, 10 Rue du Hohwald - 67000 STRASBOURG

Siret n°802 582 817 00010 - APE 9001Z - Tel : 09 83 74 23 70 - lapoulieproduction (at) gmail.com