ACTUALITÉS

Répétition publique le jeudi 16 janvier 2020 à 19h30 - Le Granit, Scène nationale de Belfort (salle de la coopérative)

Jeudi 16 janvier - 14h30 (scolaire) et 20h - Le Point d'eau, Ostwald (67)

Après une fête entre collègues, Louise se réveille murée dans le bunker de Mark qui prétend l’avoir sauvée d’une attaque nucléaire. Dehors, la fin d’un monde. Dedans, un huis-clos avec promiscuité ambiguë et sans doute dangereuse.
Dans l’abri anti- atomique exigu il faut économiser, se plier, exister aux seuls yeux de l’autre. Mark est amoureux, Louise est perdue. S’engage un combat physique et moral pour la survie, un jeu de nerf et de pouvoir où tous les coups sont permis. Et c’est toujours une forme de vérité que l’on cherche, suspendus au destin de ces deux êtres terribles et friables, qui nous font doucement dériver vers l'effacement des frontières entre le vrai et le faux dans nos propres vies. Dennis Kelly pose un regard féroce et tendre sur les psychoses de notre temps dans une langue crue et âpre ; il manie subtilement l’art du non-dit sans se défaire de cet humour sauvagement drôle qui caractérise les écritures anglaises contemporaines.

Mardi 04 février à 20h30 - Relais Culturel de Haguenau (67)

Après une fête entre collègues, Louise se réveille murée dans le bunker de Mark qui prétend l’avoir sauvée d’une attaque nucléaire. Dehors, la fin d’un monde. Dedans, un huis-clos avec promiscuité ambiguë et sans doute dangereuse.
Dans l’abri anti- atomique exigu il faut économiser, se plier, exister aux seuls yeux de l’autre. Mark est amoureux, Louise est perdue. S’engage un combat physique et moral pour la survie, un jeu de nerf et de pouvoir où tous les coups sont permis. Et c’est toujours une forme de vérité que l’on cherche, suspendus au destin de ces deux êtres terribles et friables, qui nous font doucement dériver vers l'effacement des frontières entre le vrai et le faux dans nos propres vies. Dennis Kelly pose un regard féroce et tendre sur les psychoses de notre temps dans une langue crue et âpre ; il manie subtilement l’art du non-dit sans se défaire de cet humour sauvagement drôle qui caractérise les écritures anglaises contemporaines.

Ven 7 février à 20h30 et sam 8 février à 15h, 18h et 20h30 - Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National

Empruntant à des disciplines aussi diverses que l'anthropologie, la philosophie, ou l'histoire de l'art - sans être spécialiste d'aucune -, Une Hantologie s’intéresse à la mémoire des lieux. Chaque espace qui accueille la performance est l'objet d'un travail de fouille, une archéologie du lieu et de ses fantômes. Ce travail mêle recherche documentaire – auprès des archives de la ville, lors d'entretiens avec les habitants, les utilisateurs du lieu, les riverains...– mais aussi œuvre d'invention. Le travail de montage de ces matériaux et leur transformation mène à une performance présentée in situ.

Please reload

LA POULIE PRODUCTION - La Fabrique de Théâtre, 10 Rue du Hohwald - 67000 STRASBOURG

Siret n°802 582 817 00010 - APE 9001Z - Tel : 09 83 74 23 70 - lapoulieproduction (at) gmail.com