ACTUALITÉS

Vendredi 25 septembre 2020 à 14h - Sortie de résidence au Nouveau Relax, Scène conventionnée de Chaumont (52)

Trois archéologues explorent un monde en ruine, mystérieusement abandonné. Leurs analyses sont rigoureuses mais leurs intentions ne sont pas toujours très honnêtes. Quelque chose du délire affleure, les contamine, les plonge dans des logiques qu'ils ne soupçonnaient pas. Ils se retrouveront peut-être pris au piège, suspendu par les pieds dans une forêt de signes qu'ils ne sauront plus déchiffrer...

Mardi 29 septembre 2020 à 20h - Théâtre de Thionville (57)

Première partie : DON’T YOU SEE IT COMING

Solo de Sarah Baltzinger, accompagnée au plateau par le compositeur Guillaume Jullien. Ce solo navigue entre désarticulation et élasticité. Prenant l’œuvre Barbe Bleue de Charles Perrault comme point de départ, cette pièce illustre la façon dont s’exercent nos relations interpersonnelles au travers d’un jeu grotesque et sardonique. 

Mardi 29 septembre 2020 à 21h - Théâtre de Thionville (57)

Deuxième partie : ROUGE EST UNE COULEUR FROIDE

Cette pièce est un trio entre le danseur William Cardoso, le musicien Guillaume Jullien et Sarah Baltzinger proposant un huis-clos énigmatique et métaphorique, au pays de l’absurde et du bestiaire. 

Vendredi 09 octobre 2020 à 20h – Salle Europe, Colmar (68)

Après une fête entre collègues, Louise se réveille murée dans le bunker de Mark qui prétend l’avoir sauvée d’une attaque nucléaire. Dehors, la fin d’un monde. Dedans, un huis-clos avec promiscuité ambiguë et sans doute dangereuse.
Dans l’abri anti- atomique exigu il faut économiser, se plier, exister aux seuls yeux de l’autre. Mark est amoureux, Louise est perdue. S’engage un combat physique et moral pour la survie, un jeu de nerf et de pouvoir où tous les coups sont permis. Et c’est toujours une forme de vérité que l’on cherche, suspendus au destin de ces deux êtres terribles et friables, qui nous font doucement dériver vers l'effacement des frontières entre le vrai et le faux dans nos propres vies. Dennis Kelly pose un regard féroce et tendre sur les psychoses de notre temps dans une langue crue et âpre ; il manie subtilement l’art du non-dit sans se défaire de cet humour sauvagement drôle qui caractérise les écritures anglaises contemporaines.

Du mer 04 au jeu 06 novembre 2020 (les 4 à 20h, le 5 à 19h et le 06 à 10h (scolaire) et 20h) - CRÉATION, TJP, CDN Strasbourg Grand Est (67)

Trois archéologues explorent un monde en ruine, mystérieusement abandonné. Leurs analyses sont rigoureuses mais leurs intentions ne sont pas toujours très honnêtes. Quelque chose du délire affleure, les contamine, les plonge dans des logiques qu'ils ne soupçonnaient pas. Ils se retrouveront peut-être pris au piège, suspendu par les pieds dans une forêt de signes qu'ils ne sauront plus déchiffrer...

Jeudi 12 novembre 2020 à 20h - Le Nouveau Relax, Scène conventionnée de Chaumont (52)

Sur scène, peu de mots. Une maison, quelques meubles, quelques plantes, quelques humains, de la lumière : tous sont les acteurs de la pièce. On observe des intérieurs qui ne vont pas cesser de se transformer, le "dehors" qui est là et qui ne cesse de s'inviter, et tout ce monde qui va muter complètement. La pièce se raconte principalement au travers des corps en mouvement, de l'espace en lumière, des sons et de la musique qui se joue en direct, de façon toujours très sensible, et elle se passe d’une narration strictement linéaire. Cette création théâtrale et chorégraphique, traversée par l’espoir et l’humour, suscite ainsi la mise en action joyeuse de la pensée et des émotions.

Mercredi 18 et jeudi 19 novembre 2020 à 20h30 - Le Diapason, Vendenheim (67)

Après une fête entre collègues, Louise se réveille murée dans le bunker de Mark qui prétend l’avoir sauvée d’une attaque nucléaire. Dehors, la fin d’un monde. Dedans, un huis-clos avec promiscuité ambiguë et sans doute dangereuse.
Dans l’abri anti- atomique exigu il faut économiser, se plier, exister aux seuls yeux de l’autre. Mark est amoureux, Louise est perdue. S’engage un combat physique et moral pour la survie, un jeu de nerf et de pouvoir où tous les coups sont permis. Et c’est toujours une forme de vérité que l’on cherche, suspendus au destin de ces deux êtres terribles et friables, qui nous font doucement dériver vers l'effacement des frontières entre le vrai et le faux dans nos propres vies. Dennis Kelly pose un regard féroce et tendre sur les psychoses de notre temps dans une langue crue et âpre ; il manie subtilement l’art du non-dit sans se défaire de cet humour sauvagement drôle qui caractérise les écritures anglaises contemporaines.

Please reload

LA POULIE PRODUCTION - La Fabrique de Théâtre, 10 Rue du Hohwald - 67000 STRASBOURG

Siret n°802 582 817 00010 - APE 9001Z - Tel : 09 83 74 23 70 - lapoulieproduction (at) gmail.com